quelqu’un de mes textes

 

La dame aux cheveux blancs

 

Une dame aux cheveux blancs

Assise sur un vieux banc

Avait de la nostalgie dans les yeux

En repensant à son bonheur perdu

A son mari trop disparu

Qu’elle avait tant aimée

Et restera à jamais dans son  cœur

En repensant à leurs tendres années

Elle avait deux enfants

De vrais chenapans

Qu’elle a aimés tendrement

Tout comme ses petits enfants

Sa vie arrive à la fin

Elle voudrait rejoindre son mari

Mais sait que ses enfants auraient de chagrin

De la laisser partir

Comme son fils qui vient de mourir

D’une saloperie de maladie

Plus ne la retiens sur terre

Elle a déjà tout vécu

Elle a envie de changer d’atmosphère

Pour pouvoir atteindre son but

Se retrouve auprès de son mari, son fils

Elle n’a jamais pu oublier

Mais le temps a passé

Je  dépose quelques fleurs

Sur un morceau de pierre

Avec, au fond de mon cœur, une prière

Pour que là-haut, elle soit heureuse

Cette dame aux cheveux blancs

Que j’aimais plus que ma vie

N’est plus là maintenant

Pour me voir grandir

Elle sera, pour moi, une étoile qui brille

Là-haut dans le ciel

Si je n’avais qu’un mot à lui dire

Ce serait : « Mamie, je t’aime ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous aime

 

Avant de rentrer sur scène

J’ai peur d’affronter vos regards

De me jeter dans l’arène

Remplie de brouillard

Lorsque s’allument les projecteurs

Toutes mes angoissent s’envolent

Comme un accélérateur

Qui décolle est  me rend folle

Mais dés que je vous vois

Je me sens sur un petit nuage

Vous remplissez mon cœur d’émoi

Je sens en moi la rage

De déplacer des montagnes

Pour l’amour que vous me portez

Qui tout au long m’accompagne

Pour me permettre de vous affronter

Entendre vos rires résonner

Dans une salle pleine à craquer

Pour que je puisse m’abandonner

Aux bonheurs que vous provoquez

Lorsque je suis sur scène

Je me sens moi-même

Dans mes histoires, je vous emmène

Dans un monde sans problème

Ma plus belle aventure

Elle commence avec vous

Qui a pour signature

Les mots les plus doux

Je vous aime de tout mon cœur

Vous faites mon bonheur

Je vous dis simplement merci

De me soutenir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le petit bal

 

Ca  vous dit d’aller au petit  bal

Pour  aller danser

Au son musical

Pour pouvoir valser

Sur des airs entrainants

Que jouent l’orchestre

 Qui m’attire comme un aimant

Dans ce paradis terrestre

Où il y a un beau chanteur

On est spectateur

Un peu confus

Par cette voix qui nous ensorcelle

Nous transporte dans son monde

Il m’interpelle

Moi, la fille blonde

Il me raconte une belle histoire

Où tout est possible

Mais c’était illusoire

Car entre nous, c’était impossible

Emmenez-moi au petit bal

Où j’ai découvert le vrai amour

Dans cette nuit glaciale

Je suis tombée amoureuse de ce troubadour

 

chanteur des rues

 

Ton sourire a fait craquer mon cœur

Devant toi, je me sens toute petite

Tu m’as subjugué de bonheur

Comme si  j’étais ta favorite

Ta voix était chaude

Qu’elle m’a envoutée

Elle n’avait aucun défaut

Lorsque tu chantais

Dans les petits  bals

Où tout le monde dansaient

Mon cœur s’emballe

Que j’en suis toute électrisée

Et pauvre de moi, j’ai succombé à ton charme

Je suis en plein émoi

Qui grandit en moi

Que je suis devant toi, sans armes

Depuis que tu m’as choisie

Dans ce grand chapiteau

Les filles me regardent avec jalousie

Tu ne chantes que pour moi

En me regardant dans les yeux

J’ai l’impression d’être ta proie

Aux sons de tes mots mélodieux

Quand la chanson s’est terminée

Tu t’es avancé vers moi

Devant la foule déchainée

Je ne voyais que toi

Là, tu m’as pris la main

Pour m’inviter à danser

Etre dans tes bras, c’était divin

Surtout quand tu m’as embrassée

J’ai compris que je t’aimais

Que t’était l’homme de ma vie

Pour résumer

Tu es mon avenir

 

 

 

otre texte

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×